Chantiers environnementaux

C’est la conjonction de deux problématiques, l’une sociale, l’autre environnementale qui a conduit la MIFEN à développer des chantiers d’insertion et d’entretien des espaces naturels. L’accueil ponctuel d’enfants en difficulté et l’organisation de séjours pour des adolescents issus de foyers a joué un rôle prépondérant dans le cheminement vers l’insertion de la MIFEN. Le premier chantier réalisé avec des salariés en parcours fut lancé en 1992 sur la commune d’Oregue.
Outre leur utilité d’insertion, les chantiers de la MIFEN servent des intérêts collectifs comme le tourisme, la protection de l’environnement, la protection des biens et des personnes... Bien que difficilement quantifiable, leur contribution au développement durable paraît évidente car ils agissent sur les trois piliers social, environnemental et économique du développement durable.

entretien des cours d'eau...
entretien des cours d'eau...

Les missions d’entretien des cours d’eau n’ont jamais été interrompues depuis 1992.  En lançant le premier chantier sur les rivières, La MIFEN a joué un rôle de pionnier, ouvrant la voie à d’autres Ateliers et Chantiers d’Insertion œuvrant dorénavant dans ce domaine.  Elle s’est toujours intéressée à la problématique de l’eau et à l’importance des cours d’eau sur le plan écologique (maintien de la biodiversité, effet corridor des ripisylves (ensemble des formations boisées, buissonnantes et herbacées présentes sur les rives d'un cours d'eau, soit après, soit en marge, pourquoi pas.)...) et social (développement d’un tourisme rural diffus et respectueux de l’environnement..). À l’heure actuelle, la MIFEN intervient régulièrement sur les cours   d’eau pour le compte d’une Communauté de Communes et de deux Syndicats. Elle couvre à elle seule plus de deux cents kilomètres de cours d’eau aux profils très différents. Sa technique est guidée par la recherche du compromis entre le tout manuel ou le tout mécanique. 

entretien des espaces naturels sensibles
entretien des espaces naturels sensibles

Les missions d’entretien des espaces naturels sensibles représentent une part importante des chantiers de la MIFEN. L’intérêt pédagogique de ces chantiers est lié à la nature et à la diversité des travaux qui y sont menés en faveur de la biodiversité ou de la lutte contre les plantes invasives.

entretien du littoral
entretien du littoral

Les missions d’entretien de sentiers se sont développées à partir de 1995, grâce à la création de nombreux Plans Locaux de Randonnée. La MIFEN assure annuellement le débroussaillage des parties herbacées ou forestières, le contrôle du mobilier et de la signalétique ainsi que l’entretien du balisage d’environ 400 kilomètres d’itinéraires.

Les missions de collecte de produits recyclables et de propreté des espaces publics sont à ranger dans la catégorie des chantiers urbains. Au demeurant moins gratifiantes que les précédentes, elles n’en sont pourtant pas moins utiles.

entretien des sentiers
entretien des sentiers

Les missions d’entretien du littoral de l’Adour et de son embouchure consistent à assurer une veille et une collecte des déchets et bois échoués. Les équipes sillonnent plusieurs fois par semaine le littoral d’Anglet à Biarritz et les rives droite et gauche de l’embouchure de l’Adour, réalisant à la fois un travail de collecte et d’évacuation des déchets anthropiques et une veille sanitaire de ces secteurs. Elle intervient enfin sur le dispositif flottant récupérateur de déchets que l’Institution Adour a implanté sur la rive gauche du fleuve, entre Urt et Urcuit.